Nos enfants et les écrans

Continuer la lecture de « Nos enfants et les écrans »

La fièvre de l’âme dans “Parents…tout simplement”

Le livre “Parents…tout simplement” aborde 5 points éducatifs qui nous ont semblé pertinents:
– simplifier
– Les fièvres de l’âme
-l’environnement
– Les rythmes
– l’emploi du temps
-filtrer ce qui vient du monde des adultes.
Continuer la lecture de « La fièvre de l’âme dans “Parents…tout simplement” »

Réparer son enfant intérieur

 

Afficher l'image d'origine
Festival du Burning Man aux USA

Le dernier livre d’Arnaud Riou parle de la parentalité bienveillante et de l’importance, du cadeau à se faire à soi-même de guérir son “enfant intérieur”, prendre le temps d’aller réparer ses failles et blessures du passé (pas toujours des blessures “graves”) mais voir, accueillir, comprendre et réparer une timidité, un deuil, une séparation difficile, un déménagement, un divorce, de la violence… Continuer la lecture de « Réparer son enfant intérieur »

Des règles, un cadre

Une des bases de la parentalité bienveillante est de poser des règles (entre 7 et 10 ) exprimées par chaque membre de la famille (quand c’est possible par rapport à l’âge), règles qui ne sont pas restrictives mais qui posent les besoins et attentes de chacun.
Un conseil de famille régulier permet de s’approprier, de comprendre, de rediscuter le respect et le bien-fondé de ces règles.
On peut aussi discuter des conséquences logiques (au lieu de punitions) associées au bon respect de ces règles ainsi on crée petit à petit un être qui prend conscience de la responsabilité de ses actes et qui apprend à ÊTRE “un parmi/avec les autres” jour après jour.

Atelier 5: Il y a des règles!!!!

 “Ecoutez-vous fais pas-ci, fais pas ça!”

 

  • groupe-discussion2-1Petit pas CNV (15/20 minutes)

“Qu’est-ce que j’ai mis en place ou changé dans ma communication et qui a fonctionné?”

footprint-937632_960_720

 

cnv-boudin-pere-et-fils

 

 

 

 

  • caisse a outilsOutil de recentrage:     Cohérence cardiaque (5 min)

  • connaissanceRègles ou limites? (2/5 minutes)

Les règles ne sont ni des limites, ni des interdits, elles constituent un cadre, une structure, une organisation. Elles sont sécurisantes pour tous.les-enfants-detestent-les-limites-ils

 

les-parents-sont-le-cadre-et-lenfant-la-peinture

 

  • groupe_de_travail2Quelles sont les règles non négociables tout au long de la vie de nos enfants? (5/10 minutes)

Catherine Dumonteil Kremer

 

  1. Qu’il reste en sécurité physique, en vie et en bonne santé! (on ne joue jamais sur un rebord de fenêtre)

2.Qu’il respecte la sécurité physique des autres, leur vie, leur corps. (on ne donne pas un coup de marteau à sa sœur ou son voisin)

3. Qu’il respecte le matériel des autres. (vous voulez vraiment voir ce qu’il va se passer s’il raye au caillou la voiture de votre cousin?)

 

Article “L’éducation à la dure fait autant de mal que l’éducation à  la coule”

http://www.slate.fr/story/120201/statistiques-education-dure-coule-mal-enfants

  • connaissance“Il y a des règles”

(10/15 minutes)il-y-a-des-regles

 

 

ep46-regles-de-la-maison-2

elever-son-enfant-sans-crier

 

 

 

  • “Est-ce vraiment important?”

Dans son excellent cahier pratique « Pour… élever son enfant sans crier », l’auteure Anne Guibert nous propose de redéfinir ce qui est vraiment important de cette façon :

  1. « Faites le point : est-ce vraiment important ?
  2. Si ça ne l’est pas, peut-être pouvez-vous lâcher ?
  3. Si ça l’est expliquez-lui pourquoi
  4. Et si vous avez estimé que dire non était important, ne lâchez plus sur ce point-là… sous aucun prétexte »
  5. EP46″ J’entends ta demande/ton besoin, je vais y réfléchir, tu dois accepter que l’on puisse te dire non”

etre-heureux-ou-avoir-raison

  • connaissanceLes règles sont propres à chaque famille et sont à construire en collaboration (7 à 10 règles maximum) (5 minutes)

Les règles se construisent en famille ou en couple si l’enfant est petit. Chaque membre de la famille propose 2 à 3 règles qui doivent être approuvées par l’ensemble de la famille. Les règles  sont plus respectées si elles sont établies en collaboration. Toute la famille doit respecter les règles.

ep46-regles-de-la-maison-1

 

 

 

 

caisse a outils

Outils: Comment poser des règles à son enfant avec bienveillance? (15/20 minutes)

 

ep46-regles-de-la-maison-1c

 

 

 

  • pot billes

https://www.youtube.com/watch?v=p4Hjg9ACM-0

 

  • Qu’en est-il des punitions? 

” La folie consiste à refaire toujours la même chose tout en espérant obtenir un résultat différent”. Albert Einstein

94879681_o

 

citation-eduquer-sans-punitionconsignes-positives

images-1

images-2

images-3

images-4

images-5

imagesles-punitions-sont-toujours-une-erreur-elles-sont-humiliantes-pour-tous-et-naboutissent-jamais-au-but-recherche

si-les-punitions-eduquaient-il-y-a-belle

 

 

 

 

 “La discipline positive” Jane Nelson

” La situation se dégrade souvent avant de s’améliorer, puisque les enfants testent un jour ou l’autre le système mis en place. Il est difficile mais salutaire de rester ferme et bienveillant pendant cette période de test.”

“La petite bataille gagnée à court terme masque la grande guerre perdue en terme de véritable éducation”.

 

 

cf: lire  le conte du papillon d’Olivier Clerc dans “La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite”

 

 

 

Mon petit pas: “Qu’est-ce que je vais mettre en place dans ma famille pour poser le cadre, les règles?”

footprint-937632_960_720

 

 

 

 

Pour aller plus loin:

des articles:

 

  • des actions:
  • je crée ma carte mentale des limites de notre famille
  • 3 choses que je veux simplifier dans ma vie

 

Bibliograp9782501084680hie:

 

 

 

 

 

il-y-a-des-regles

elever-son-enfant-sans-crier

 

img_0199

51yavjx4rol-_sx352_bo1204203200_

etre-parents-tout-simplement-selon-kj-payne

Atelier 4: La communication consciente et bienveillante

  1. Introspection: (5 minutes)

    ” Comment ça va dans ma parentalité? Me suis-je mis en mouvement d’action? ai-je tenté des nouvelles choses? Mon petit pas du temps: qu’est-ce que j’ai fait ou décidé de faire pour intégrer un temps important pour moi dans ma vie?”

2.Cohérence cardiaque (5/8 minutes)

https://youtu.be/bM3mWlq4M8E

3. Quel type de communication je vis? 

cnv-famille-chacal

 

Un exemple d’application

Prézi: présentation atelier: cliquez ici

prezi-presentation-cnv

4. Vidéo Isabelle Filliozat: (15 minutes 34 + 15 minutes)

(minute 10)

https://www.youtube.com/watch?v=CNSylSf02WU

Afficher l'image d'origine

Je note sur mon carnet, une pensée que m’a donnée cette vidéo.

Je note dans mon cahier “qu’est-ce qui dans ma vie de femme, d’amoureuse, de mère, de femme active peut parfois bloquer côté communication?”

Débat: “la communication en famille”

6. Vidéo de Marshall Rosenberg: (9 minutes 11 + 20 minutes)

“Je note dans mon carnet/cahier une phrase, une idée qui m’a interpellée dans cette vidéo”

” Je note une situation où je maîtrise bien la communication non-violente et une où j’ai encore du travail à faire”

Débat: je donne une situation de communication violente qui est récurrente chez moi et que je souhaite dépasser, je partage une situation pour laquelle je maîtrise bien la CNV, qu’est-ce qui m’aide à bien communiquer? comment transférer mes compétences de CNV dans des situations plus compliquées pour moi?

7.Des outils de CNV: 4 étapes, vocabulaire, astuces(20 minutes)

Afficher l'image d'origine

Carte CNV Française

c'est dangereux d'enseigner à un enfant qu'il n'a d'autre choix que de faire ce qu'on lui dit communication non violente Marshall Rosenberg:

La bienveillance: clé de voûte relationnelle? Pourquoi? Comment? Comprenez le mécanisme afin de prendre le pouvoir sur vous même.:

Mots blessants, jugements, étiquettes : des messages négatifs à éviter. Quelles sont les conséquences des étiquettes sur les enfants ? Comment les remplacer ?:

ASTUCES DE LA CNV

  • Évitez un langage normatif (bon/mauvais, normal/pas normal, correct/incorrect).
  • Optez pour un langage dynamique, soyez ouvert tout changement de situation.
  • Ne comparez pas!
  • Évitez de subtils verbes de jugement, notamment le verbe devoir sous toutes ses formes.
  • Evitez les mots de jugement qui sont utilisés pour exagérer, tels que toujours, jamais, à chaque fois, souvent, fréquemment et rarement
  • Exprimez-vous toujours avec courtoisie, fermement et clairement.
8. Vidéo des 4 accords toltèques expliqués aux enfants: (5 minutes)

https://www.youtube.com/watch?v=8Qi1McxpXyw

10. Petit pas: (5 minutes)

Objectifs: comprendre, accueillir et exprimer nos besoins: les bases de la communication non violente

footprint-937632_960_720

” Pendant le mois qui va arriver j’essaie de ne pas être dans une communication violente, j’accueille et vois comment je peux essayer de faire autrement, j’utilise un ou plusieurs outils proposé(s).”

 

11. PREZI: résumé de l’atelier (5 minutes) : cliquez “ici”
 prezi-image-cnvPour aller plus loin:
  • Atelier MJC Cahors: CNV

Cahors Non-Violence
Vivre la non-violence à travers un groupe de pratique de la communication bienveillante, de jeux coopératifs et diverses actions de terrain.
Renseignement : cahorsnonviolence@laposte.net

  • vidéo CNV “quand je suis énervé”:

Afficher l'image d'origine

bibliographie:

 

mots-fenetres

parler-enfants-ecoutent

girafe-chacal

cnv-quotidien

ecoute-moi-quand-tu-parles

Atelier 3: Le temps

horloge molle dali

Le temps

Objectif: prendre conscience de notre rapport au temps. Réfléchir à gérer, organiser et équilibrer son temps.

  1. Présentation du déroulement de l’atelier avec prezi logiciel de présentation interactif: cliquer “ici”

    le temps prézi

  2. “Le petit pas” et le point sur la parentalité bienveillante (45 min)

    footprint-937632_960_720

“Quel est votre dernier “petit pas” éducatif, l’objectif d’évolution que vous vous étiez donné en lien avec une émotion que vous vouliez faire évoluer et/ou une émotion de votre enfant que vous souhaitiez observer, accueillir et pour laquelle vous avez testé un ou plusieurs outils de la roue des émotions?”

3. Le temps de la parentalité bienveillante:

Nous avons terminé l’atelier des émotions sur cette phrase qu’il nous semble important de rappeler et ce tout au long du processus de construction de sa parentalité bienveillante.

“Pour progresser dans tous les domaines de la vie (privé, pro) il faut chercher, essayer, changer petit à petit, faire un petit pas vers le changement, un engagement envers soi-même et surtout…persévérer.”

Il faut 21 jours consécutifs à essayer un nouvel outil, une nouvelle façon de faire pour permettre au cerveau d’ancrer le changement.

bambouTexte: Le bambou d’Olivier Clerc

Le bambou

“ On raconte qu’il existe en Chine une variété de bambou tout à fait particulière. 

Si  l’on en sème une graine dans un terrain propice, il faut s’armer  de patience.  En   effet, la première année, il ne se passe rien : aucune tige ne daigne sortir du sol, pas la moindre pousse. La deuxième année, non plus. La troisième ? Pas davantage. La quatrième, alors… Que nenni ! Ce n’est que la cinquième année que le bambou pointe enfin le bout de sa tige hors de terre. Mais il va alors pousser de douze mètres en une seule année : quel rattrapage spectaculaire !

 La raison en est simple : pendant cinq ans, alors que rien ne se produit en surface, le bambou développe secrètement de prodigieuses racines dans le sol grâce auxquelles, le moment venu, il est en mesure de faire une entrée triomphante dans le monde visible, au grand jour. ”

– Olivier Clerc

puzzle
puzzle

Nous ne sommes que des médiateurs de la parentalité bienveillante, nos lectures, formations en ligne, recherches, échanges sont là pour vous permettre de cheminer au plus près de vos besoins sans se perdre dans les dédales de livres, émissions, courants divers. Seulement notre partie ne                                                                                 correspond qu’à 30% du chemin.

70% du chemin vous incombe. Après le temps d’écoute, d’échanges, de partages, il y a le temps d’investissement personnel que seuls vous pouvez faire. Sans efforts et persévérance la parentalité ne peut pas s’installer durablement et solidement.

4. La carafeep46_voici_votre_vie

matériel: une bouteille de grenadine, 6 verres annotés transparents.

” Prenez 5 verres, vous allez remplir ces verres en fonction de votre vie actuelle.L’unité de l’énergie de la semaine = 1 verre de grenadine. La grenadine c’est l’énergie dont vous disposez pour une semaine. Elle est limitée. Comment la répartissez vous, aujourd’hui, entre vos rôles de femme (individu indépendant), amoureuse, maman (qui répond aux besoins affectifs (câlins, jeux, histoire..), mère qui assure la fonction d’éducatrice (limites, cadre, non), gestionnaire de maison, femme active (au travail), amis?”

5. Le temps pour soi, un être, un individu seul 
  • Quel est le temps que je m’accordais quand j’étais célibataire et sans enfant et qui me manque?
  • Quel est le temps que je m’offre rien que pour moi?
  • Quel est le temps pour moi que je souhaiterais m’accorder?

Je note 1 ou 2 astuce(s), outil(s) qui me corresponde(nt) et me plaise(nt) que je souhaite partager.

dur dur de méditer

6. Le temps de couple, amoureuxep46_diner_aux_chandelles_avec_enfants

 

 

 

 

 

 

 

  • Quel est le temps que j’accordais à mon couple dont je suis nostalgique?
  • Quel est le temps de qualité que j’accorde aujourd’hui à mon couple?
  • Quel est le temps de couple que je souhaiterais introduire à ma vie?

Je note 1 ou 2 astuce(s), outil(s) qui me corresponde(nt) et me plaise(nt) que je souhaite partager.

7. Le temps de famille, en tribu
  • Qu’est ce qu’on fait en famille tous ensemble qui nous procure du plaisir?
  • Qu’est ce qu’on rêverait/aimerait faire en famille?

Je note 1 ou 2 astuce(s), outil(s) qui me corresponde(nt) et me plaise(nt) que je souhaite partager.

balade versus tv

8. Le temps dédié, temps privilégié avec un seul enfant

mère enfant temps dédiés

  • Quel temps privilégiés j’accorde à mon enfant dans la journée, ou la semaine ou le week-end que je ne partage uniquement qu’avec lui?
  • Quel temps privilégié je souhaiterais partager avec mon enfant.

Je note 1 ou 2 astuce(s), outil(s) qui me corresponde(nt) et me plaise(nt) que je souhaite partager.

Petit point théorique sur le temps dédié:

Avant l’âge de 2 ans, la notion de temps dédié est difficile à comprendre pour l’enfant. Le simple fait de ressentir le plaisir d’être ensemble est suffisant, sans qu’il y ait besoin de planifier quoi que ce soit.

Entre 2 et 6 ans, les enfants ont réellement besoin d’au moins 10 minutes par jour de temps dédié, d’attention non partagée. Le fait d’intégrer ces temps dans la routine permet à l’enfant de les prévoir, ce qui lui donne de la maîtrise en plus de l’attention.

Entre 6 et 12 ans, les parents seront plus à même de savoir ce dont leur enfant à besoin. Le plus probable est que les temps dédiés, jusque-là quotidiens, s’espacent petit à petit pour avoir lieu une fois par semaine (30 minutes). Pouvoir compter sur ce temps dédié, savoir quand ce moment aura lieu et être sûr qu’il sera exclusivement consacré sont vraiment sources d’encouragement pour l’enfant, et de plaisir partagé pour tous.

La durée et la nature des temps dédiés relèvent de la créativité et des envies de chaque famille. Les possibilités sont infinies. Cela peut aussi bien être de partager le goûter après l’école que de passer ensemble 30 minutes tous les samedis matins. il est important, pour que l’outil puisse s’installer de façon pérenne, qu’il s’inscrive facilement dans l’organisation familiale et que les enfants sachent précisément quand ils peuvent compter sur notre présence dédiée et exclusive. Précisons que le temps dédié ne peut pas être supprimé à cause d’un comportement inapproprié: il n’est ni une récompense ni un privilège, juste un moment essentiel pour l’épanouissement de l’enfant.”

La discipline positive  Jane Nelson

9. Le temps d’apprentissage

le temps d'apprentissage

Le temps des apprentissages est vaste et infini!!

Manger seul, retrouver son sommeil, faire ses lacets, ne pas dessiner sur les murs (alors qu’à la maternelle parfois on peut et pourquoi met-on un tableau au mur?), mais aussi éduquer à la politesse, l’équilibre, marcher, courir, grimper, faire du vélo, les règles de sécurité sur la route, la gestion de l’argent (épargne, prêt, remboursement, investissement), la communication non violente (CNV), prêter, demander, refuser, jouer, gagner, perdre, s’habiller, se laver, se coiffer, être autonome, traverser une route, payer le pain, ce qu’est le mensonge, faire une cabane, faire son lit, ranger et trier ses affaires, faire son goûter, préparer son cartable, dessiner, écrire, vide et remplir le lave vaisselle, débarrasser et mettre la table, jeter la poubelle, et bien plus tard chercher son 1er travail….j’en passe, j’en passe.

Rien de tout cela n’est innée!! pour personne, nous avons tant à apprendre à nos enfants.

 

Courage! 😉

10. Le temps de l’organisation de la maison

 

  • Quel est le quota horaire que je consacre à l’organisation de ma maison (cuisine, ménage, rangement, linge, repassage, courses..)?
  • Qu’est-ce que je m’oblige à faire, qui n’est pas indispensable et qui me coûte beaucoup d’énergie?

Je note 1 ou 2 astuce(s), outil(s) qui me corresponde(nt) et me plaise(nt) que je souhaite partager.

youpi c'est le week-end

11.Conclusionep46_maman-jongleuse
12. En prolongement
  • Je remplis l’étoile de l’équilibre de mon temps étoile du temps

 

  • collage photo coeurFaire un collage de photos clés de mon enfant (une par mois ou par an) afin de reconnecter l’importance de profiter de l’instant et de privilégier la relation

 

 

 

 

  • Vidéo: duet“Duet” sublime!!  https://www.youtube.com/watch?v=YUtoiyu80TM

 

 

 

Atelier 2: les émotions

4704140020_590fe3e8d6_o

 

Objectif: Comprendre, accueillir et accompagner les émotions.

 

 

Petit point personnel

“Comment ça va dans ma parentalité? Quels sont les changements liés à mon “petit pas” (engagement pris avec moi-même il y a un mois)? Qu’est-ce que je note de positif par rapport à moi dans ma parentalité? Et par rapport à mon enfant? (Réflexions à écrire dans un petit cahier si possible, il permet de réaliser le chemin parcouru)

 

 

 

Continuer la lecture de « Atelier 2: les émotions »