Les origines d’Etre Parent 46?

 

A l’origine, comment tout a commencé? 

Tout d’abord par une amitié entre nos deux aînés, des intérêts communs entre eux (les cabanes, les insectes, la Nature) et une belle relation garçon/fille qui nous a fait réaliser que le hasard  avait déjà fait croiser nos chemins de femmes à la danse africaine quelques années auparavant. Nous ne savions pas encore qu’il y avait aussi des points communs entre nos deux métiers: travailler avec des ados ou jeunes majeurs en grande difficulté scolaire et les accompagner dans l’insertion professionnelle. De nombreux échanges allaient découler de tous ces centres d’intérêts!

Dessin-milan-ep46

C’est à l’arrivée de notre 3ème enfant que nous avons concrètement commencé à discuter régulièrement de nos expériences parentales réciproques, étonnées et amusées par les coïncidences entre certains de nos enfants (caractère proche, attitude liée à un âge précis, développement et comportement souvent similaires). Nos échanges nous ont fait réaliser que tout n’était pas “éducation” dans le sens de transmission et de choix, il restait une part inhérente à chaque âge de nos enfant, à leur développement et à chacune de leur personnalité.

Dessin-hanae-ep46-lunettes

 

Nos discussions ont fait émerger que nous souhaitions une éducation familiale plus cohérente, harmonieuse, respectueuse et sans violence éducative (verbale et physique) et que ce n’était pas si évident que cela.

Dessin-nina-ep46-une-vie-d-amourLe “petit dernier” nous a fait comprendre qu’être le parent qu’on souhaitait être demandait du travail sur soi,  de la curiosité, de la recherche d’information, de l’échange, de la souplesse, de l’évolution. Et nous n’étions pas trop de deux mamans pour nous soutenir mutuellement dans les moments compliqués, quand nous étions découragées, que nous avions l’impression de régresser, de repartir en arrière et que éducation rimait avec “ronchonchon”.

Dans notre département, nous avons pu constater que, passée la petite enfance (naissance et allaitement), il manquait une ou des structures dédiées à l’éducation parentale pour les parents actifs sur les tranches d’âge allant de 4 à 12 ans. Parallèlement à nos vies personnelles, nos métiers nous ont montré aussi trop régulièrement à quel point le manque de formation à la parentalité pouvait avoir des conséquences sur l’enfance, son insouciance et son bon développement et sur l’épanouissement des adultes, la quête de bonheur, la stabilité. Certains parents démunis et isolés pour élever leurs enfants consciemment peuvent rencontrer des difficultés à instaurer une juste parentalité, équilibrée, sécurisée pour l’adulte et l’enfant.

Colibri-thalassinus-001-editSuite à une discussion autour du film “Demain” et au cours d’une réflexion sur la notion de faire sa “part de Colibri” (Pierre Rabhi) dans notre société, une succession de hasards et coïncidences a déclenché une cascade d’actions dont nous n’imaginions pas les conséquences futures.

 

Le tourbillon qui a commencé le 5 février 2016: nous avons contacté la CAF pour prendre quelques informations, la CAF a demandé à nous rencontrer la semaine suivante, de là nous avons commencé à penser une amorce de début de projet, par hasard une maman à la danse africaine a lancé “si vous créez une asso, je veux venir”. Suite à la rencontre CAF nous avons cherché un nom puis monté les statuts de l’association “Etre parent 46”, puis nous avons répondu à un appel à projet, nous avons lancé un financement participatif “Hello asso” pour constituer un fond financier, nous avons recherché une salle, démarché des parents, constitué le premier atelier, crée une page Face book, posé les cadres de l’asso…Ouf!!! Ce long topo résume en quelques phrases la partie immergée de l’iceberg, tout ce qui ne se voit pas mais qui prend une bonne dose d’énergie, de temps, de remise en question et de remue-méninges.

Alors voilà, quand on  nous demande comment ça nous est venu, on a parfois du mal à expliquer et retrouver le fil du départ, c’était à la fois comme une évidence et à la fois comme quelque chose qui nous est tombé sur la tête.

Dessin-maeliss-ep46-etre-parent-46Donc à ce jour, l’idée est d’ouvrir un espace de conférence-atelier sur Cahors ou ses environs, où les parents qui souhaitent cheminer et évoluer vers une parentalité consciente et respectueuse puissent venir discuter, apprendre, échanger sur la parentalité (et sur les dernières recherches en neuro-sciences) avec d’autres parents, avec tous ceux qui se sont déjà dit un jour: “il doit y avoir une “meilleure” façon de faire”.

C’est avec une vraie humilité et avec notre cœur, sans aucune volonté de formater, de donner des trucs et astuces et surtout sans aucun jugement que nous souhaitons permettre à chacun de “bricoler”, de construire la relation familiale qu’il désire en fonction de ce qu’il est et de la personnalité de son enfant tout cela en acceptant et intégrant les défauts et qualités de chacun qui se complètent à merveille. 😉

Nous ne nous posons pas en modèle éducatif, nous sommes nous même en chemin vers notre parentalité alliant nos attentes d’amour, de respect, de joie, de plaisir et de fermeté mais aussi le principe de réalité qui se bataille avec la fatigue, le travail, les conflits, les prises de têtes, les retours en arrière…

Pour nous autoriser la légitimité de transmettre nos connaissances, nous nous sommes formées sur internet auprès du programme d’accompagnement à la parentalité consciente et respectueuse effectuée avec Isabelle Filliozat et “les supers parents” sur une durée de 9 mois, puis nous avons suivi la formation des parents proposées par l’association de la “Discipline positive”.

Voilà pour la longue présentation mais il nous semblait important et nécessaire de nous présenter honnêtement et le plus clairement possible pour que vous sachiez auprès de qui vous pouvez et/ou allez cheminer.

DSCF3130paysage